AccueilATPRublev : « En 2020, je n’ai même pas pu acheter un appartement »

Rublev : « En 2020, je n’ai même pas pu acheter un appartement »

-

Engagé sur l’ATP 500 de Dubai sur lequel il est tête de série numéro 1, Andrey Rublev a eu une sortie pour le moins éton­nante concer­nant ses finances. Comme tout le monde le sait, le tennis est un sport où les dépenses sont très impor­tantes, entre le dépla­ce­ment, l’hé­ber­ge­ment, les repas ou encore le salaire des diffé­rents entraî­neurs et préparateurs. 

Avec une saison 2020 inter­rompue pendant près de six mois, certains ont eu du mal à joindre les deux bouts mais personne n’ima­gi­nait qu’un joueur comme Andrey Rublev connaisse des « diffi­cultés » pour acheter notam­ment un appar­te­ment alors qu’il a quand même remporté cinq titres cette année‐là, dont trois tour­nois de caté­gorie 500, pour un total de 2 223 865 $ de gains en 2020. 

« En 2020, je n’ai même pas pu acheter un appar­te­ment. J’ai payé les membres de mon équipe pendant les cinq mois où tout a été annulé en raison de la pandémie. Heureusement, je n’ai rien dépensé en billets d’avion, j’ai quand même pu gagner de l’argent, mais la réalité est que le tennis est un sport très coûteux », a déclaré le 8e joueur mondial qui a amassé pas moins de 8 millions de dollars depuis le début de sa carrière.

Instagram
Twitter