Accueil ATP Sans le Big 3, qu’en sera‐t‐il du ten­nis masculin ?

Sans le Big 3, qu’en sera‐t‐il du tennis masculin ?

-

En marge du tour­noi de Montréal qui com­men­ce­ra les 5 août pro­chain, le direc­teur, Eugène Lapierre, est reve­nu sur la domi­na­tion du Big 3 au sein du cir­cuit ATP : « Ils sont vrai­ment incroyables depuis plus de dix ans. Je me sou­viens d’une finale entre Djokovic et Federer (en 2010) et Novak a bat­tu Roger en sau­vant des balles de match. On dirait qu’ils s’a­mé­liorent chaque année. Zverev, Thiem, Tsitsipas, Shapovalov ou encore Auger‐Aliassime sont encore si jeunes. C’est comme s’ils regar­daient leurs modèles. Ils ont encore un long che­min à par­cou­rir mais c’est très exci­tant de les voir jouer. Donc, je ne suis pas trop inquiet pour la san­té du ten­nis mas­cu­lin. Ça va même aller de mieux en mieux. Le ten­nis est un sport agréable, il y aura tou­jours des riva­li­tés pen­dant de nom­breuses années. Ce sera très inté­res­sant, même quand les membres du Big 3 pren­dront leur retraite. » On espère tout de même que cela ne sera pas de sitôt.

Instagram
Twitter