AccueilATPSelon Roddick, la piqûre est un sacré avan­tage pour Federer

Selon Roddick, la piqûre est un sacré avantage pour Federer

-

« Si j’étais encore dans le vestiaire, j’aimerai forcé­ment savoir quels joueurs sont vaccinés car je me sentirai plus en sécu­rité », décla­rait déjà il y a quelques semaines Andy Roddick. Apparemment pro‐vaccin, l’Américain estime que le choix de son ancien rival, Roger Federer, de se faire vacciner est très stratégique.

« C’est une déci­sion intel­li­gente de la part de Roger. C’est un avan­tage en ce qui concerne le temps d’en­traî­ne­ment, les tests, les lieux où il veut rester. Je sais qu’il est assez attentif à ce sujet. C’est bien joué de sa part. »

Alors qu’il va faire son retour mardi à 18h à Genève, Roger Federer aurait donc un avantage…

Instagram
Twitter