AccueilATPShapovalov : "Nous jouons encore beaucoup parce que nous avons des contrats...

Shapovalov : « Nous jouons encore beaucoup parce que nous avons des contrats de sponsoring à respecter »

-

Qualifié pour les demi‐finales à Dubaï, Denis Shapovalov a expliqué derniè­re­ment qu’il avait du mal à se motiver par rapport aux condi­tions de jeu propo­sées par le système de « bulle ». 

Cette mise au point faite, il insiste main­te­nant sur un autre aspect qui a des consé­quences directes sur la qualité des plateaux proposés par les tour­nois : le prize money qui est en baisse. 

Selon le Canadien dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Selon lui, si les choses ne changent pas, on va avoir des forfaits de plus en plus nombreux : « De nombreux joueurs choi­si­ront de ne pas parti­ciper à certains tour­nois car le prize money y sera trop faible. Ce n’est donc pas exci­tant de jouer chaque semaine et de jouer les grands tour­nois. Au‐delà du Grand Chelem, nous ne sommes pas payés de la même manière que par le passé. C’est une situa­tion diffi­cile pour les joueurs. Nous espé­rons que l’ATP pourra faire quelque chose. La vérité est aussi que nous avons d’autres obli­ga­tions et contrats de spon­so­ring qui nous obligent à jouer de toute façon. C’est certai­ne­ment une raison pour laquelle tant de joueurs jouent encore, car sinon je pense qu’ils ne le feraient pas. D’autres sports ont trouvé un moyen de main­tenir les salaires »

Instagram
Twitter