Accueil ATP Simon au révélateur Bautista, Humbert n'a rien à perdre, Moutet veut s'éterniser

Simon au révélateur Bautista, Humbert n’a rien à perdre, Moutet veut s’éterniser

-

Et si Gilles Simon réalisait une bonne fin de saison ? Alors qu’il aura 36 ans le 27 décembre prochain, le Niçois veut profiter au maximum de sa fin de carrière. Apparu en forme à Roland Garros malgré une défaite en quatre manches face à Denis Shapovalov, l’actuel 57e mondial a bien démarré à Cologne en sortant sèchement le Hongrois Marton Fucsovics. En huitièmes de finale ce jeudi, il va affronter l’Espagnol Roberto Bautista Agut qui lui réussit plutôt bien. Les deux joueurs se sont affrontés à six reprises depuis le début de leur carrière et c’est le Français qui s’est imposé cinq fois. Une statistique loin d’être anodine alors que « Gilou » possède le jeu parfait pour faire déjouer le 13e mondial.

A Saint-Pétersbourg, Ugo Humbert, toujours accompagné de sa mère, aura fort à faire face au nouveau 10e mondial Andrey Rublev, quart de finaliste à l’US Open et Roland Garros et récent vainqueur du tournoi d’Hambourg. Si le Messin l’emporte alors que Rublev évolue « chez lui », on pourrait parler de petit exploit.

En Sardaigne, Corentin Moutet était le seul Tricolore présent sur le dernier tournoi sur terre battue de l’année. Solide vainqueur de Frances Tiafoe au premier tour, le Parisien va affronter le terrien Albert Ramos qui a perdu de sa superbe ces derniers mois. Une bonne occasion de rejoindre les quarts de finale pour le 73e mondial et qui aimerait prolonger le plaisir sur terre avant de revenir sur des surfaces plus rapident qui lui conviennent moins.

Instagram
Twitter