AccueilATPSoares : "C’est embarrassant pour Djokovic car son discours va à l’encontre...

Soares : « C’est embarrassant pour Djokovic car son discours va à l’encontre de tout ce qu’il a montré dans cet événement »

-

Les réac­tions se multi­plient depuis les diffé­rents cas de Covid‐19 suite à l’Adria Tour de Zadar. Dans les colonnes de Globoesporte, le Brésilien Bruno Soares, spécia­liste du double, n’est pas tendre avec Novak Djokovic et l’organisation qui a été mise en place pour l’Adria Tour à Belgrade et Zadar. « Je le résume comme un spec­tacle d’horreur, commenté le natif de Belo Horizonte. C’est une immense irres­pon­sa­bi­lité, une immense imma­tu­rité… Dans la situa­tion mondiale actuelle, et même si vous étiez au pôle Nord, vous ne devriez pas sortir et faire la fête puis l’afficher sur Instagram. C’est un minimum de respect avec tout ce qui se passe dans le monde. »

Le joueur de 38 ans, vain­queur du double à l’Open d’Australie en 2016, se montre inquiet des consé­quences éven­tuelles pour la reprise de la saison : « Cet événe­ment, bien qu’il soit diffé­rent des tour­nois qui seront aux Etats‐Unis, provoque une certaine panique géné­rale. Cet événe­ment a été mené avec une absurde irres­pon­sa­bi­lité. D’autres tour­nois ont eu lieu en Allemagne, avec Patrick Mouratoglou, à huis clos et avec un proto­cole très diffé­rent de l’Adria Tour. Je ne l’espère pas, mais ce qu’il s’est passé peut vrai­ment nous affecter. » L’ATP a fixé la reprise du circuit au 14 août avec l’ATP 500 de Washington. Enfin, le Brésilien égra­tigne une dernière fois Novak Djokovic, le président du conseil des joueurs : « C’est embar­ras­sant pour lui parce qu’il est le président du conseil et que son discours va à l’encontre de tout ce qu’il a montré dans cet événement. »