AccueilATPStakhovsky : « Beaucoup sous‐estiment le niveau de compé­ti­ti­vité que nous avons aujourd’hui…

Stakhovsky : « Beaucoup sous‐estiment le niveau de compétitivité que nous avons aujourd’hui sur le circuit »

-

En ce début d’année pour le moins chao­tique sur le plan physique (bles­sures et aban­dons à répé­ti­tions), il est tout de même inté­res­sant de noter que le niveau moyen sur le circuit ATP est plutôt relevé. Entre les jeunes joueurs qui soulèvent leur premier trophée (Cerundolo, 19 ans, en finale à Cordoba, Popyrin, 21 ans sacré à Singapour) ou d’autres, classés au‐delà de la 100e place, qui fran­chissent plusieurs tours en Grand Chelem (le parfait exemple est le Russe Karatsev, 27 ans, hors du top 100 avant Melbourne, demi‐finaliste à l’Open d’Australie), le niveau global semble au‐dessus d’il y a quelques années. L’exemple du Russe est‐il assez fort pour valider cette suppo­si­tion ? Pour le joueur ukrai­nien Sergiy Stakhovsky, cela ne fait aucun doute : 

« Beaucoup sous‐estiment le niveau de compé­ti­ti­vité que nous avons aujourd’hui sur le circuit. Le même Karatsev qui était numéro 114 au clas­se­ment ATP a réussi à atteindre une demi‐finale du Grand Chelem. C’est vrai­ment fou. Cela l’a aidé à gravir de nombreuses posi­tions et à montrer au reste des joueurs qu’avec du travail, on peut obtenir ce que l’on veut. »

Instagram
Twitter