AccueilATPStraka (agent de Thiem) : « Pospisil n’est qu’un de ces martyrs incapables…

Straka (agent de Thiem) : « Pospisil n’est qu’un de ces martyrs incapables de comprendre que ne pas réduire les prix serait un suicide économique »

-

L’agent de Dominic Thiem, Herwig Straka, n’a pas sa langue dans sa poche. Également membre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’ATP et direc­teur du tournoi de l’Open de Vienne, il s’est montré extrê­me­ment agacé par les propos et atti­tudes de certains joueurs, notam­ment Vasek Pospisil, qui en a pris pour son grade.

« Si vous ne réduisez pas le prize money en temps de corona, il n’y aura plus de tour­nois. C’est comme une entre­prise : soit on réduit ses salaires et on supprime quelques emplois, soit l’en­tre­prise fait faillite. Ce serait un suicide écono­mique. La plupart des acteurs arrivent à comprendre cela, seuls certains doivent se glisser dans le rôle de martyrs. Vasek Pospisil n’est qu’un de ces critiques. Il y a un intérêt de la part de certains acteurs à désta­bi­liser l’ATP. Mais cela est dû à des inté­rêts person­nels et à des animo­sités. C’est dommage, car l’ATP est une orga­ni­sa­tion dans laquelle les joueurs ont 50% de droit de déci­sion. Vous ne le trou­verez nulle part ailleurs. Mais il est égale­ment tout à fait conce­vable pour nous de prendre le syndicat des joueurs nouvel­le­ment fondé PTPA à bord comme une orga­ni­sa­tion de service pour les joueurs, mais sans pouvoir de déci­sion », a tonné Herwig Straka au média Kleine Zeitung.

Instagram
Twitter