Accueil ATP Thiem et Bresnik s’af­frontent dans une bataille juridique

Thiem et Bresnik s’affrontent dans une bataille juridique

-

Entraîneur et mana­ger de Dominic Thiem pen­dant près de 15 ans, Gunter Bresnik s’est sépa­ré de son pou­lain en avril 2019. Depuis, les deux par­ties s’op­posent dans une bataille juri­dique à pro­pos des dif­fé­rents contrats signés à l’é­poque ou l’en­traî­neur était éga­le­ment mana­ger du vain­queur de l’US Open 2020. À l’o­ri­gine, il aurait dû y avoir un accord entre Thiem et Bresnik conclu en 2014, qui aurait garan­ti à ce der­nier 30% de tous les contrats qu’il avait décro­chés jus­qu’à la fin de la car­rière de Thiem. Ce contrat a été modi­fié en sep­tembre 2016 et s’est retrou­vé limi­té dans le temps. Herwig Straka, le nou­veau mana­ger de Thiem, a négo­cié une solu­tion avec l’an­cien entraî­neur et men­tor de Thiem en mai 2019 dans laquelle Bresnik se voyait tou­jours accor­der une part éche­lon­née sur les reve­nus de Thiem. 

L’avocat de ce der­nier, Ainedter, a décla­ré ce contrat nul et non ave­nu en février 2020. La rai­son : Straka et Thiem ont été « frau­du­leu­se­ment trom­pés » par Bresnik. Ce que Bresnik nie avec véhé­mence, et c’est pour­quoi il insiste sur le res­pect des accords conclus l’an­née pré­cé­dente et des paie­ments asso­ciés et a par consé­quent inten­té une action en jus­tice devant le tri­bu­nal régio­nal de Vienne pour les affaires de droit civil (ZRS).

Finalement, Le repré­sen­tant légal de Bresnik, Korn, a décla­ré que l’an­cien entraî­neur était fina­le­ment prêt à mettre fin au contrat « s’il obtient 20 pour cent pen­dant trois ans ». Affaire à suivre…

Instagram
Twitter