Accueil ATP Thiem : « La sur­face est neutre, cela devrait per­mettre de bien jouer…

Thiem : « La surface est neutre, cela devrait permettre de bien jouer au tennis »

-

Une chose est sûre : à l’Open d’Australie, dif­fi­cile de savoir à quoi s’at­tendre en termes de météo. Et donc, par exten­sion, en termes de condi­tions de jeu. C’est d’au­tant plus vrai avec cette édi­tion 2021, déca­lée par rap­port aux pré­cé­dentes. Alors que l’on attend des tem­pé­ra­tures clé­mentes le temps du Grand Chelem aus­tra­lien (en tous cas, en com­pa­rai­son des cri­tères habi­tuels), cer­tains obser­va­teurs semblent avoir remar­qué un chan­ge­ment de vitesse sur les courts de Melbourne. Ils seraient plus rapides, voire même com­pa­rables à ceux de l’US Open 2020. Un avis que nuance Dominic Thiem dans son inter­view à TheAge.

« Il est dif­fi­cile d’é­va­luer la vitesse des pistes en Australie car les chan­ge­ments météo­ro­lo­giques sont très brusques. Ici, il peut faire extrê­me­ment chaud, et là, la vitesse de la piste s’ac­cé­lère beau­coup… Mais le len­de­main, la tem­pé­ra­ture et la vitesse peuvent bais­ser d’un coup. En tout cas, cela me semble une sur­face simi­laire à celle de l’an­née der­nière et de l’US Open 2020, je pense que c’est une sur­face assez neutre et juste pour tout le monde, cela devrait per­mettre de bien jouer au ten­nis. »

Pour rap­pel, le numé­ro trois mon­dial enta­me­ra sa « tour­née aus­tra­lienne » dès demain face à Matteo Berretini dans le cadre des phases de poules de l’ATP Cup. 

Instagram
Twitter