AccueilATPTsonga, Pouille, Gasquet et Simon peuvent aussi remer­cier le clas­se­ment gelé

Tsonga, Pouille, Gasquet et Simon peuvent aussi remercier le classement gelé

-

Crédit Photos : JBAutissier / Panoramic pour l’Open Sud de France

Ce jeudi, l’ATP a annoncé que le clas­se­ment mondial serait de nouveau gelé jusqu’au 9 août 2021 inclus, soit jusqu’au tournoi de Cincinnati. Si cela profite évidem­ment à tous ceux qui ont peu joué ou peu gagné en 2020 comme Roger Federer, c’est égale­ment le cas de la plupart des joueurs français. 

À l’instar du Suisse, Jo‐Wilfried Tsonga (66e mondial) et Lucas Pouille (81e) ont forte­ment béné­ficié de ce gel. Tous deux blessés en 2020, ils n’ont disputé qu’un seul petit match chacun lors de cette saison raccourcie et auraient dû perdre l’in­té­gra­lité de leurs points glanés en 2019. Ce qui veut dire que les deux vain­queurs de la Coupe Davis 2017 seraient très loin au clas­se­ment et qu’ils auraient eu besoin d’in­vi­ta­tions pour inté­grer certains gros tour­nois en 2021 comme Roland Garros ou Wimbledon. Loin d’être anodin. 

Richard Gasquet (49e) et Gilles Simon (69e), eux aussi, s’en sortent plutôt très bien. Le premier, même auteur d’une saison 2019 plus que moyenne (demies à Bois‐le‐Duc et quarts à Bastad) n’au­rait pas fait mieux en 2020 avec une demie‐finales à Sofia et un quarts à Dubaï. Sans le gel, il poin­te­rait au‐delà de la 100e place mondiale tout comme Gilles Simon qui a récem­ment préféré faire une pause avec le tennis, fatigué des condi­tions et de l’am­biance liées à la crise sanitaire.

Au final, ce prolon­ge­ment du clas­se­ment gelé va permettre à nos Tricolores de limiter la casse jusqu’en août où ils auront la chance d’intégrer direc­te­ment les tableaux des tour­nois du Grand Chelem tout en ayant l’op­por­tu­nité de grap­piller le plus de points possibles avant que le clas­se­ment revienne défi­ni­ti­ve­ment à la normale et que le couperet tombe.

Instagram
Twitter