Accueil ATP Une belle journée Française

Une belle journée Française

-

La journée Française a été assez radieuse aujourd’hui avec les qualifications de Richard Gasquet, Paul-Henri Mathieu, Gilles Simon et Arnaud Clément. Seule ombre au tableau, l’élimination d’Emilie Loit, laisse seule Bartoli et Mauresmo pour défendre les chances tricolores chez les dames.

C’est Arnaud Clément qui a débuté la belle journée Tricolore en dominant l’Allemand Benjamin Becker en trois sets : 7-6, 7-6, 6-3. L’Aixois n’avait plus atteint un 3ème tour en Grand Chelem depuis l’US Open 2005 : « Je ne me souviens même plus quand c’était », a-t-il confié au micro de Canal Plus dans l’après-midi, avant d’ajouter : « J’ai bien joué lors de mon premier match, et j’ai été capable de reproduire du bon jeu à mon deuxième. Si j’ai été capable de bien jouer à deux reprises, je ne vois pas pourquoi je ne serais pas capable de bien jouer une troisième fois ». Et cette troisième fois sera contre l’Autrichien Jurgen Melzer.

Parmi les chocs franco-français de la journée, Paul-Henri Mathieu est sorti vainqueur du duel qui l’opposait à Jérémy Chardy, en trois sets : 6-3, 7-5, 7-6. Le Strasbourgeois affrontera au troisième tour le Croate Cilic.

L’autre duel de la journée opposait Richard Gasquet à Sébastien Grosjean. Mais le choc n’a pas eu lieu, et c’est le Biterrois qui s’est imposé sur forfait dans le deuxième set : 6-2, 6-2, ab. Le Marseillais semblait souffrir de la cuisse gauche avant son abandon. « Je n’ai pas eu un match énorme à jouer du fait que Sébastien était diminué. Mais j’avais bien commencé. J’étais en confiance. Je ne faisais pas de fautes. Physiquement, j’ai les meilleures sensations de l’année », a confié Gasquet après la rencontre. Le numéro Français jouera sa qualification pour les huitièmes de finale du Grand Chelem londonien face à un autre Français, Gilles Simon, tombeur de l’Argentin Agustin Calleri (5-7, 6-2, 6-3, 6-4).

Seule déception de la journée, l’élimination d’Emilie Loit face à l’Israélienne Shahar Peer au deuxième tour (6-3, 6-4). Il ne reste désormais plus que Marion Bartoli et Amélie Mauresmo pour sauver l’honneur des Françaises dans le tableau féminin.

Instagram
Twitter