AccueilATPZverev toujours aussi classe, préfère une exhibition à la Coupe Davis

Zverev toujours aussi classe, préfère une exhibition à la Coupe Davis

-

Opposé depuis le début à la réforme de la Coupe Davis en raison de son empla­ce­ment dans le calen­drier, Alexander Zverev s’attire les critiques dans son pays car il dispu­tera une exhi­bi­tion au Mexique à la place de la compé­ti­tion par équipes.

« Si c’est en novembre, alors je ne parti­ci­perai pas. C’est fou de jouer onze mois et demi, nous avons besoin de repos si nous voulons nous préparer pour l’Open d’Australie. Cela me semble ridi­cule de jouer cette compé­ti­tion, ou une autre, fin novembre. » Dès l’annonce de la réforme de la Coupe Davis avec une phase finale sur une semaine fin novembre, Alexander Zverev n’avait pas caché sa volonté de zapper l’événement. La raison : son empla­ce­ment dans le calen­drier puisque la phase finale (18 au 24 novembre) se dérou­lera la semaine qui suit le Masters de Londres (10 au 17 novembre). Tenant du titre du tournoi des Maîtres, il est encore loin d’être qualifié puis­qu’il pointe à la onzième place à la Race.

L’Allemand de 22 ans s’est régu­liè­re­ment plaint d’un calen­drier trop chargé et d’un besoin de repos afin de mieux se préparer. Une prise de posi­tion qui peut se comprendre. Pourtant, l’actuel sixième mondial s’est engagé à disputer une exhi­bi­tion au Mexique le 23 novembre, soit pendant la Coupe Davis, face à Roger Federer. Il faut dire que Sascha Zverev est depuis cet été géré par TEAM8, l’agence de marke­ting du Suisse. Alors qu’il souhaite s’accorder du temps pour préparer l’Open d’Australie, Alexander Zverev va devoir effec­tuer un long voyage avec toutes les obli­ga­tions média­tiques et commer­ciales qu’un tel événe­ment sous‐entend. Autant dire qu’avec un tel choix, le natif d’Hambourg s’est attiré de nombreuses critiques dans son pays.