AccueilATPZverev : « Enfant, Federer incar­nait tout ce que je voulais être »

Zverev : « Enfant, Federer incarnait tout ce que je voulais être »

-

Dans un long entre­tien accordé au maga­zine Gala en Allemagne, Alexandre Zverev relate sa vie quoti­dienne mais aussi l’évo­lu­tion de sa carrière, le rapport avec ses parents, les idoles de sa jeunesse. Il fait aussi preuve d’une nouvelle matu­rité et explique le travail constant qu’il est entrain de mettre en place pour accepter l’idée de perdre : « J’essaie de ne lire ni les choses posi­tives, ni néga­tives. Après, je serai aussi le premier à admettre que j’ai pris des mauvaises déci­sions dans ma carrière, que ce soit avec mon équipe, etc. J’ai aussi compris qu’il fallait accepter la défaite même si j’ai beau­coup de mal avec cela, que j’ai tendance à garder mes émotions, ma colère. Je travaille tous les jours sur ce sujet pour que mon atti­tude soit plus posi­tive. Après, j’ai aussi compris et accepter l’idée que nous faisons tous des erreurs, que je conti­nuerai à grandir à partir d’elles, que ce sont des étapes, un chemin qui doit me mener vers le succès »

Côté idole, pas de surprises, pour cet amou­reux du sport en général : « Enfant, j’ai toujours admiré Roger Federer. Il était mon idole et incar­nait tout ce que je voulais être. J’aime aussi Dirk Nowitzki et Dwayne Wade. C’étaient des icônes du basket‐ball. Ils étaient incroyables »

Instagram
Twitter