Le blog de la rédac'
Le conseil de classe de Roland Garros (1/2)



Ca y est, l'édition 2015 de Roland Garros s'est bouclée ce week-end ! L'occasion pour nous de dresser un bilan des performances des différents gladiateurs qui se sont présentés dans les arènes parisiennes. Bien évidemment, ce conseil de classe n'a rien d'exhaustif ! Galanterie oblige, honneur aux dames.

Félicitations
Serena Williams: C'est une évidence, Serena Williams mérite les félicitations du conseil de classe. Pas au mieux de sa forme, grippée, la numéro un mondiale a du batailler à plusieurs reprises pour se hisser jusqu'en finale. Encore une fois, c'est en trois sets qu'elle s'est imposée, soulevant son 20ème trophée en Grand Chelem. Patronne.
Lucie Safarova: Finaliste pour la première fois en Majeur, Lucie Safarova mérite amplement les félicitations du conseil de classe. Élève appliquée, la Tchèque a franchi un cap durant cette quinzaine sur terre battue ! Elle s'est même offert le scalp de Maria Sharapova, la tenante du titre, en huitièmes de finale... Désormais septième joueuse mondiale, on attend beaucoup de la joueuse de 28 ans !

Encouragements
Ana Ivanovic: Éblouissante jusqu'au dernier carré, la Serbe et ancienne numéro un mondiale a retrouvé de belles couleurs sur la terre battue parisienne. Un signe encourageant pour une joueuse qui peinait depuis l'ouverture de la saison, n'ayant pas dépassé le stade des huitièmes sur ocre en 2015.
Timea Bacsinszky: Pour sa première saison pleine sur le circuit WTA depuis la pause qu'elle avait pris en 2013 et début 2014, Bacsinszky est un régal à voir jouer. Conquérante et incisive, la Suissesse retrouve une sorte de second souffle dans sa carrière. Avec déjà deux titres et une demie en Grand Chelem cette année, voilà qui a de quoi la motiver pour, pourquoi pas, se faire une place au chaud dans le Top 10.
Alison Van Uytvanck: Être 93ème joueuse mondiale et se hisser en quarts de finale de Roland Garros ? Pour la Belge, rien n'est impossible ! Dans une partie de tableau où elle a évité les grosses machines du circuit féminin, elle s'est fait grandement plaisir, n'hésitant pas à bousculer l'ordre établi. Résultat ? Une incursion dans le Top 50 et de belles promesses pour la suite. Rafraichissant.

Avertissements
Maria Sharapova: Dès l'ouverture de ce Roland Garros, on sentait Maria Sharapova fébrile. Quelque peu grippée, la Russe a vu son aventure se stopper en huitièmes de finale, face à la future finaliste Lucie Safarova. Ayant échoué à défendre son titre de l'an passé, la voilà boutée hors du podium... Attention Maria !
Petra Kvitova:Également stoppée en huitièmes, Petra Kvitova a tout de même retrouvé la place de dauphine, derrière Serena Williams. Alors pourquoi un avertissement ? Parce que la suite s'annonce compliquée, avec un trophée à défendre à Wimbledon dans moins d'un mois, et seulement 1000 points d'avance sur Sharapova... Les positions pourraient encore changer à l'issue de la saison sur gazon !

Conseil de discipline
Simona Halep: Alors qu'on l'annonçait comme une grande outsider Porte d'Auteuil, Simona Halep a véritablement déçu les observateurs. La Roumaine, tête de série numéro trois, a pris la porte dès le deuxième tour... Espérons que ce ne sera qu'un simple accident de parcours !
Agnieszka Radwanska et Eugenie Bouchard: À force de se manquer dès leurs entrées en lice dans les gros tournois, Radwanska et Bouchard perdent gros. Très gros même pour cette dernière, qui avait les points d'une demi-finale à défendre. Attention à la suite pour la Canadienne, car il en sera de même du côté de Wimbledon... Si elle prenait la porte encore très tôt dans le tournoi, on pourrait la voir glisser bien plus loin de ce à quoi elle était destinée fin 2014.

Tous les produits de Serena Williams sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.