Le blog de la rédac'
Becker mais pourquoi faire ?


La fédération allemande a décidé de nommer ce mercredi Boris Becker comme patron du tennis masculin. Cette nomination plus que surprenante repose l'éternel problème de savoir si un ancien joueur professionnel quel qu'il soit, possède les qualités de management suffisantes pour mener à bien ce type de mission. De plus avec Boum Boum, l'autre souci c'est qu'il a quand même prouvé son incapacité à mener à bien des projets ambitieux.

Si son palmarès sportif et son passage en tant que coach ne peuvent prêtés à confusion, on ne peut pas dire la même chose lorsqu'il s'agit parler d'affaires avec Boris Becker. Après sa carrière, BB a lancé une marque de raquette, il s'est aussi impliqué dans un gros projet internet à l'époque de la bulle, a lancé d'autres business avec au final toujours le même résultat: le dép^t de bilan. Aujourd'hui, il a été déclaré en faillite personnelle avec une dette de près de plusieurs millions d'Euros. Le constat basique que l'on peut donc énoncer est simple. Une star du circuit n'est pas forcément habituer à travailler au sens propre du terme. Ce n'est pas un cliché, de dire cela, c'est une certitude que l'on observe sur tous les tournois du monde. Le circuit est tellement bien construit que chaque joueur est assisté, chouchouté, bien loin d'une certaine forme de réalité économique. De plus, cette situation est maintenant entretenue au delà d'une carrière puisque un ensemble de compétitions dites de "légende"s ont vu le jour et permettent à plusieurs ex-champions de très bien vivre en jouant un tennis digne de seconde série française. On notera d'ailleurs que dans ce domaine Boris Bekcer n'a pas de chance puisque avec sa hanche malade il ne peut jouer au tennis et donc participer à ces petites fiestas.

Pas de circuits de légendes pour Boris Beker

C'est donc pour toutes ces raisons qu'on se demande bien pourquoi l'Allemagne a décidé de donner les rennes à Boris Becker concernant le tennis masculin. Drôle d'idée d'autant qu'il s'agit comme dans toutes les fédérations d'un travail fastidieux, de terrain, et pas toujours valorisant. A moins qu'en manque de compétences et de résultats (NDRL: Le projet Zverev n'est pas un projet 100% germanique), les dirigeants fassent appel à lui pour son réseau et son expertise de coaching. L'exemple tricolore avec Noah, notre super capitaine, et Forget, directeur de Roland-Garros a aussi peut-être donné des idées à nos voisins d'outre-Rhin.

Malgré tout, on reste sceptique sur ce genre de choix, mais aussi sur le prix à payer. On oubliera ici sciemment de mentionner les montants touchés par nos experts ex-champion tricolores. D'ailleurs, toutes les nations ne recyclent pas tous leurs joueurs pour parvenir à avoir des résultats, après vous me direz à juste titre encore faut-il en avoir eu....
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.