AccueilChallenger - BrestSimon (stressé avant ses grands adieux à Paris-Bercy) : "Ce n’est jamais...

Simon (stressé avant ses grands adieux à Paris‐Bercy) : « Ce n’est jamais très agréable de jouer un match juste avant une telle déci­sion parce que tu te dis toujours : ‘on ne sait jamais, en fonc­tion de ce qu’il se passe, ça peut jouer en ma défaveur’ »

-

Officiellement invité par l’or­ga­ni­sa­tion du Rolex Paris Masters (du 31 octobre au 6 novembre), tournoi sur lequel il mettra un terme défi­nitif à sa carrière devant son public, Gilles Simon, présent cette semaine sur le Challenger de Brest pour préparer cette échéance, a confié redouter un pépin de dernière minute.

« Ce n’est jamais très agréable de jouer un match juste avant une telle déci­sion parce que tu te dis toujours : ‘on ne sait jamais, en fonc­tion de ce qu’il se passe, ça peut jouer en ma défa­veur’. Mais je me suis projeté comme si devais jouer Bercy. J’en ai besoin. Ça fait partie de ma prépa­ra­tion. Je sais pour­quoi je joue ces matches. Je joue pour essayer de faire un bon tournoi à Bercy et faire un bon tournoi à Bercy, ça passe par le fait bien jouer ici à Brest. »