Corruption
Shuai Peng suspendue !

L'information est venue du TIU (Tennis Integrity Unit) dans la nuit de mercredi à jeudi. L'actuelle 80ème mondiale en simple, la Chinoise Shuai Peng, vient d'être suspendue six mois, dont trois avec sursis, et condamnée à verser 10.000 euros d'amendes, dont 5.000 avec sursis, pour avoir tenté d'acheter sa partenaire de double en échange du forfait de cette dernière au cours de Wimbledon 2017. Sa coéquipière ayant refusé, l'ancienne numéro 1 mondiale en double s'est fait rattraper par la patrouille de ce programme anti-corruption de la Fédération Internationale de Tennis. Ainsi, elle ne rejouera pas au minimum avant le 8 novembre 2018.