Coupe Davis
Noah : "On est humbles"



À l'issue du tirage au sort de la demi-finale France - Serbie, Yannick Noah s'est présenté face à la presse. Le capitaine tricolore est revenu sur cette rencontre où les Bleus partent largement favoris. Justement, Noah et sa troupe se méfient de l'excès de confiance.

Vous disiez qu’il y a eu une baisse de tension liée à l’absence de Novak Djokovic. Comment avez-vous fait pour limiter cela ?
On essaie de prendre un peu de recul par rapport à l’environnement, d’être suffisamment lucide pour savoir que le match va être difficile. Toutes les questions posées sont toujours dans la même direction, dès qu’on lit quelque chose, c’est une formalité. La plupart du public découvrira les adversaires au moment du match. Ils vont être surpris quand ils découvriront la qualité de ces adversaires. Ce qui compte pour nous, c’est de faire abstraction de tout cela.

Comment faire pour éviter de passer au travers ? Est-ce que vous n’avez pas une pression supplémentaire ?
La plus grosse pression au départ, c’est notre volonté d’arriver en finale. Au fil de la compétition, le scénario change, la préparation, l’atmosphère, l’exercice consiste à s’adapter à ce qui nous est proposé. Quand on a commencé la saison, on avait un tableau difficile, on jouait le Japon de Nishikori, il n’est pas là, après la Grande-Bretagne d’Andy Murray, il n’est pas là, on joue la Serbie de Djokovic, il n’est pas là. On a déjà vécu cette situation, il ne reste plus qu’à être sérieux, à gagner les matchs, et produire du bon tennis. C’est plus facile quand t’es joueur de te dire, « dans quinze jours, je joue contre Djoko ». Forcément, tu te réveilles de façon plus tonique. Notre boulot, c’est d’être très vigilant.

Le danger, est-ce l’excès de confiance, le manque d’humilité ?
On est beaucoup plus humbles que certains qui déclarent qu’il s’agit d’une formalité. Vous (les médias), par exemple. Vous, vous avez le vrai melon en fait (sourire). C’est la mode. Je ne sais pas ce que les gars vous ont dit, mais à chaque fois, on essaie de vous rappeler que ce sera une rencontre difficile. On est humbles. C’est la meilleure façon d’aborder ce type de rencontre.

Le retour de Jo-Wilfried Tsonga est une bonne nouvelle pour l’équipe ?
C’est un plus pour tout le monde ! Il est très important pour nous. Quand il arrive dans cet état d’esprit, à fond dès le premier jour, il tire tout le monde vers le haut. Quand il est comme ça, c’est vraiment agréable. Il fait le maximum pour être pour cette rencontre. Ça fait du bien.

Yannick Noah revient sur l'approche de cette rencontre qui a totalement changé depuis le forfait jusqu'à la fin de saison de Novak Djokovic...



De votre envoyé spécial à Lille

Tous les produits de Jo-Wilfried Tsonga sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.