Coupe Davis
Federer : "Je ne sais pas si c’est la bonne chose à faire"



En marge de sa présence devant les médias à Indian Wells, Roger Federer n'a pas échappé aux questions sur le dossier brûlant du moment : la réforme radicale de la Coupe Davis.

Tous les avis sont scrutés et attendus. Celui de Roger Federer l’est encore plus tant sa parole a de l’importance. Le Suisse suit avec attention le projet radical de la réforme voulue par l’ITF de transformer la Coupe Davis en une coupe du monde sur une semaine et sur terrain neutre à partir de novembre 2019. Et le Bâlois est assez réservé. "La Coupe Davis devait faire quelque chose. Maintenant si c'est la bonne chose à faire, je ne sais pas. Moi je suis plutôt d'avis de voir comment ça va se passer, si cet événement est aussi incroyable qu'on pense ou s'il est aussi nul qu'on pense" a expliqué le numéro 1 mondial dans des propos relayés par l’AFP. Il a poursuivi : "Je comprends les gens ou les joueurs qui disent que c’est la mort de la Coupe Davis parce que les matchs à la maison et à l’étranger n’existeront plus pour les grandes nations. On va voir si ce qui va se passer, si c’est un succès ou pas."

Le maestro se veut donc prudent. Un avis qui tranche avec ceux de Rafael Nadal et surtout de Novak Djokovic, un fervent partisan de la transformation de la Coupe Davis, qui parlait d'une "fantastique nouvelle" dans son entretien dans le journal Le Parisien. Désormais, les joueurs se donnent rendez-vous à Indian Wells pour évoquer cette réforme. Et le débat risque d'être animé...

Tous les produits de Roger Federer sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.