Coupe Davis
Des concessions sur la réforme ?



Selon le quotidien sportif espagnol AS, Gerard Piqué ainsi que le fonds d'investissement Kosmos seraient prêts à reculer face aux vives critiques de la réforme de la Coupe Davis. Recul toutefois timide et non confirmé.

Dans le but d'obtenir la majorité des deux tiers lors du Congrès de la Fédération internationale de tennis en août du côté d'Orlando, Gerard Piqué et Kosmos, à l'origine de la réforme, seraient prêts à accepter quelques concessions. L'idée est de maintenir un premier tour qui aurait lieu chez l'un des deux pays concernés. Par la suite, la réforme prendrait effet puisqu'une phase finale, qui concernerait 8 équipes et non plus 18, aurait lieu. Ces équipes formeraient possiblement deux groupes qui croiseraient le fer à Madrid et à Paris. L'une des deux capitales accueillerait la finale de l'épreuve. Reste à savoir si cette recherche de compromis trouvera écho chez les amoureux de la Coupe Davis...

Retrouvez gratuitement et en intégralité le numéro 61, le dernier numéro de notre magazine GrandChelem... Bonne lecture !
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.