Coupe Davis
Mauresmo : "Je me sens un peu ébranlée dans mes convictions"

Suite à la réforme de la Coupe Davis, Amélie Mauresmo s’interroge sur son prochain rôle de capitaine de l’équipe de France. L’ancienne numéro 1 mondiale l’a dit via un message posté sur Twitter et le redit dans un entretien accordé au journal L’Équipe :

"Ce qui est certain, c'est que l'équipe de France me tient à cœur. La délégation française aux Jeux Olympiques de Tokyo me tient à cœur. Aider les joueurs français me tient à cœur. Avec l'ancienne formule, je n'aurais pas été embêtée par votre question. Avec la nouvelle, je ne sais pas. C'est vrai que, là, j'ai besoin d'un peu de temps pour remettre les choses en perspective. Je me sens un peu ébranlée dans mes convictions. Mais une chose ne changera pas : je suis toujours très attachée au maillot de l'équipe de France."