Coupe Davis
Noah : "On va essayer de vivre un moment fort"



Copyright : sportvision



Alors qu’il paraissait abattu après la première journée, Yannick Noah a retrouvé le sourire et l’envie d’y croire après la performance de son double qui permet aux Bleus de revenir à 2-1 face à la Croatie. Le capitaine des Bleus fait le point en conférence de presse.

Quel regard avez-vous sur la performance du double ?
Je n’ai pas fait grand-chose. Ils étaient très motivés. Ils ont tout de suite eu une très bonne réaction. Une fois qu’on était à l’hôtel hier soir (lire ce vendredi), ils ont porté le truc et tout le monde a suivi.

Avec ce double et l’ambiance, tous les ingrédients de la Coupe Davis étaient réunis…
On sait depuis plusieurs mois que l’on dispute la dernière vraie Coupe Davis et que l’on a le privilège de la jouer à la maison. Il y a eu un long débat et on n’a pas été entendu. Ça n’enlève en rien à l’excitation et la joie d’évoluer dans une telle salle. On en parlait avec les gars du double, ils n’auront plus jamais l’occasion de jouer dans une telle atmosphère. C’est précieux. On va essayer de vivre un moment fort demain.

Avez-vous eu une idée de vos joueurs pour dimanche ?
Je ne suis pas venu ici pour vous donner l’équipe de demain (rire). On verra, je peux choisir jusqu’à une heure avant le premier match (soit 12 heures). Il faut que je sois à l’heure (rire). Pour Jo, on verra aussi demain (lire ce dimanche). Il a eu une petite alerte en fin de match. Il n’a pas joué depuis et il a reçu différents soins.

Avez-vous retrouvé l’envie d’y croire ?
Bien sûr ! Hier (lire ce vendredi), on s’est pris une bonne claque, avec deux fois trois sets à zéro… À l’intérieur de moi et de l’équipe, il y avait cette envie de ramener au moins un point pour revenir dimanche. Jouer pour rien aurait été terrible. Il y aura le bonheur de pouvoir être là demain (lire ce dimanche) pour ces 27 000 personnes qui pourront assister à un vrai match de tennis.

On a vu que vous étiez en larmes lors de l’hymne…
C’est la première fois que ça m’arrive… Beaucoup de choses sont remontées. C’est peut-être la dernière fois que je la chante et ma mère était très fière que je sois capitaine de l’équipe de France.

De votre envoyé spécial à Lille



Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.