AccueilCoupe DavisAndy Roddick « Il faudra être au maximum si l’on ne veut…

Andy Roddick « Il faudra être au maximum si l’on ne veut pas être éliminés par les Espagnols »

-

L’Espagne s’est imposée sans surprise mais pas sans problème face à une équipe alle­mande accro­cheuse au terme d’un double gigan­tesque (12 – 10 dans le dernier set) qui a donné le dernier point aux joueurs d’ Emilio Sanchez. En septembre prochain, Rafa et les siens affron­te­ront donc l’équipe améri­caine, tombeuse de nos petits fren­chies. Si la date n’est pas si proche le duel à quant à lui d’ores et déjà commencé par propos interposés.

Défaits l’année dernière en quart de finale face aux Américains, les Espagnols ont à coeur de prendre leur revanche. Le capi­taine Emilio Sanchez souhai­tait d’ailleurs retrouver l’ équipe de la bannière étoilée en demi : « Nous voulons retrouver les Etats‐Unis, nous serons chez nous cette fois‐ci, ce ne sera pas pareil. [que l’année dernière] ». Les coéqui­piers du n°2 mondial gardent un bon souvenir de la dernière venue des protégés de McEnroe sur leur terre lors de la finale 2004. Les Ibères avaient alors arraché une victoire 3–2 et ainsi remporté leur deuxième sala­dier d’argent (le premier en 2000 face à l’Australie.) Sachant que Rafa a confié à nos confrère du journal belge de « la dernière heure » qu’il désire faire de la Coupe Davis l’un de ses prin­ci­paux objec­tifs de la saison, Roddick et ses frères n’ont qu’à bien se tenir. 

Patrick McEnroe ne semblent d’ailleurs pas très confiant avant d’af­fronter l’équipe espa­gnole sur terre battue : « Contre l’Espagne, nous ne serons pas favoris.[…] Nous connais­sons le poten­tiel de cette équipe et avec l’am­biance et cette surface, ils nous donnent perdants, mais on dispu­tera chaque point ». Andy Roddick, qui semble avoir pris natu­rel­le­ment la tête du groupe US confirme les dire de son coach : « Il faudra que l’on joue au maximum si on ne veut pas être éliminés ». 

Les USA paraissent donc déjà faire des cauche­mars des ogives de Nadal et les siens. Cette demi‐finale qui s’an­nonce déjà mucha caliente promet un duel Roddick‐Nadal qui fait déjà saliver les aficionados.

Article précé­dentAntoine Sire
Article suivantÇa passe pour Cornet
Instagram
Twitter