AccueilCoupe DavisCoupe Davis :Etats‐Unis‐France 3–1 : Roddick trop easy

Coupe Davis :Etats‐Unis‐France 3–1 : Roddick trop easy

-

Inutile de tirer sur une ambu­lance, Andy Roddick a confirmé face à Paul Henri Mathieu les progrès qu’il avait accom­plis tant tacti­que­ment que physi­que­ment. Facile vain­queur du Français en trois petits sets (6–2, 6–3,6–2), l’Américain a pris du volume, et un sens tactique qu’on lui connais­sait pas, PHM a sombré.

On a beau­coup raillé Andy Roddick, on s’est beau­coup moqué de son revers peu acadé­mique, de sa volée flot­tante, hier tout cela était vrai. Aujourd’hui, Andy après le passage de Jimmy Connors a muri. Son duel face à PHM l’at­teste, sa victoire face à Federer il y a peu égale­ment. Le plus éton­nant dans cette petite méta­mor­phose c’est ce fameux revers coupé, une merveille de touché, un coup de défense qui sur la surface de Winston Salem devient presque un coup gagnant.

Alors c’est vrai que l’on pourra égale­ment s’in­tér­roger défi­ni­ti­ve­ment sur les capa­cités de PHM à réussir un jour l’ex­ploit de gagner une rencontre qui compte plutôt que de livrer des batailles pleine d’in­ten­sité (cf : Nadal à Roland Garros, et ce vendredi face à Blake) mais cela ne chan­gera rien, Andy Roddick était préparé comme jamais pour cette rencontre sur une surface presque fabri­quée pour lui.

En revanche, il n’est pas normal qu’à ce niveau, et lors d’une rencontre déci­sive, qu’un joueur du TOP15 mondial commette autant de fautes directes, voir gros­sières. Heureusement PHM a une saison sur terre qui s’an­nonce passion­nante pour oublier ce week‐end diffi­cile certains diront cauchemardesque.

Instagram
Twitter