Accueil Coupe Davis Etats‐Unis‐France 2–1 : Llodra‐Clément matent les Bryan

Etats‐Unis‐France 2–1 : Llodra‐Clément matent les Bryan

-

Au‐delà de l’ex­ploit de battre la meilleure paire de double au monde, c’est le ten­nis qui sort vain­queur d’un match encore une fois de grande qua­li­té. Le ten­nis mais aus­si le clan tri­co­lore qui revient à 1–2, on se pré­pare un dimanche de toute beau­té car depuis le début de ce quart de finale on va de sur­prises en surprises.

A l’is­sue du pre­mier tour face à la Roumanie, la place d’Arnaud Clément avait été remise en cause et GrandChelem comme à son habi­tude avait par­ti­ci­pé au débat. En réa­li­sant trois der­niers sets d’une rare qua­li­té, Arnaud Clément a mis les point sur les I. « Aujourd’hui il y avait deux paires de jumeaux sur le ter­rain, et l’a­mi­tié entre Arnaud et Mika peut faire la dif­fé­rence dans ce type de ren­contre. Ils nous remettent en selle, le miracle est encore pos­sible » a expli­qué Guy Forget au micro de France 4. 

Guy a éga­le­ment logi­que­ment tenu à mettre les choses au point concer­nant la qua­li­té du double fran­çais : « J’ai beau­coup enten­du qu’il exis­tait un manque de séré­ni­té au sein de cette paire de double, ils ont prou­vé le contraire et je ne veux plus entendre cela, Arnaud et Mika ont suf­fi­sam­ment don­né pour la Coupe Davis, ils sont vrai­ment irré­pro­chables ». Difficile de dire le contraire puisque les frères Bryan subissent seule­ment leur deuxième défaite en 17 ren­contres de Coupe Davis. 

Maintenant il plane un cer­tain sus­pense sur la sélec­tion tri­co­lore pour dimanche, même si Guy a « une petite idée ». Côté ricain, alors que l’on croyait que tout allait être bou­clé ce same­di soir, il va fal­loir retour­ner au « com­bat ». Et si tout se jouait lors du der­nier simple tard dans la nuit, on est pour !

Instagram
Twitter