AccueilCoupe DavisFrance 1 - Serbie 0 !

France 1 – Serbie 0 !

-

Gaël Monfils l’a fait ! Le numéro 1 fran­çais domine Janko Tipsarevic 61 7/6[4] 60 en 2h05 de jeu. La France mène 1–0 !

« Gaël a dit que je pour­rais être nerveux de jouer en premier ? Et il va être relax lui peut‐être… S’il croit que je vais être tendu devant 18 000 fans serbes, et pas lui, alors je le féli­cite pour de tels propos. » Janko Tipsarevic regret­tera peut‐être d’avoir déclaré ceci après le tirage au sort d’hier. Car s’il y en a un qui était tendu en entrant sur le court, c’était bien lui. La preuve parfaite ? Ces deux doubles d’en­trée suivies d’une grosse faute directe, le tout sanc­tionné par un break d’en­trée du Français. Et ce break presque donné permit au Tricolore de trouver rapi­de­ment du relâ­che­ment, denrée si précieuse dans un match de cette impor­tance. Solide du fond de court, excellent au service, le Français installe son jeu, ne lais­sant aucune chance à un Tipsarevic complè­te­ment para­lysé par l’évè­ne­ment. Le regard vide, le Serbe encaisse un sévère 61 en moins d’une demi‐heure.

Mais les choses ne pouvaient pas durer. Pas pour un battant comme Tipsarevic. Dans le second set, le Serbe appuie ses frappes, donne tout ce qu’il a sur chaque point. Tipsa avance, Monfils recule. La cris­pa­tion fait son appa­ri­tion dans le bras de Gaël, les frappes sont moins maîtri­sées et surtout moins longues. De justesse, le Tricolore tient son enga­ge­ment, sauvant deux balles de break sur l’en­semble du set. Arrivé au tie‐break, Gaël se détache rapi­de­ment 3–1 puis se fait reprendre 3–3. Mené 4–3, le Tricolore prend un risque énorme sur un chal­lenge, réussit un point de mutant et conclut sur sa première balle de set. L’orage est passé.

Touché, coulé. Tout près de gagner ce second set, Tipsarevic accuse le coup d’en­trée de troi­sième manche. Breaké d’en­trée, le Serbe ne marquera plus le moindre jeu. 6176 60, bravo Gaël, la France mène 1–0 !