Accueil Coupe Davis France - Croatie : La victoire croate en 2005

France – Croatie : La victoire croate en 2005

-

Copyright : sportvision

A l’occasion de la dernière finale de Coupe Davis sous le format historique entre la France et la Croatie à Lille, la rédaction de Welovetennis/GrandChelem vous propose de revivre l’unique victoire croate dans cette compétition. C’était en 2005 lors d’une finale totalement inattendue face à la Slovaquie, à Bratislava.

Nous sommes le 4 décembre 2005 en fin d’après-midi à Bratislava et la Slovaquie s’apprête à disputer un match cinq de finale de Coupe Davis face à la Croatie. En effet, quelques minutes plus tôt, le pays hôte mené par un grand Dominik Hrbaty s’est offert le droit de rêver grâce à la victoire de ce dernier sur le numéro 1 croate, Ivan Ljubicic. Fatigué et malade, Ivan finit par céder alors qu’il n’avait jamais perdu en cinq confrontations face à « Domino ». Le suspense est total sauf que … quelques jours plus tôt, le numéro 2 slovaque, Karol Beck a renoncé à participer à la finale le matin même du tirage au sort, officiellement en raison de l’aggravation d’une blessure à un genou. Privée de sa seule « réelle » chance de succès dans un match avec un tel enjeu, la Slovaquie ne peut qu’aligner Michal Mertinak, 165ème à l’ATP, déjà titulaire en double la veille. Préféré au plus âgé Karol Kucera, Mertinak s’inclinera logiquement en trois manches face au nouveau héros croate, Mario Ancic.

Beck saborde la Slovaquie

Annoncé titulaire lors du tirage au sort quelques jours plus tôt, Karol Beck, qui pointe à cette époque à la 57ème place mondiale, ne prendra finalement pas part aux débats. La cause ? Ce n’est pas une blessure qui s’est aggravée mais bien un contrôle anti-dopage (face à l’Argentine en demi-finale) qui se révèlera positif quelques mois plus tard. Mais le plus drôle dans cette histoire est venue d’une déclaration avant le tirage au sort de la finale. Le capitaine croate, Niki Pilic, avait alors envoyé une bombe en affirmant que Karol Beck serait forfait pour la rencontre parce qu’il se serait fait contrôler positif à la Marijuana au tour précédent. Hilarant. Ses prédictions s’avèreront exactes même si le résultat du contrôle confirmera une prise de produit améliorant les performances (Clenbutérol) et non une prise de produit stupéfiant.

La Croatie aux anges

Au-delà même de la victoire de la Croatie, c’est la confrontation finale entre deux très jeunes pays qui interpelle. En effet, indépendantes à partir de 1991 suite à l’éclatement de l’URSS, ces deux nations n’avaient même jamais atteint les quarts de finale. Chose (très) rare dans une compétition qui récompense souvent les mêmes pays (France, USA ou l’Australie pour ne citer qu’eux). Largement favorite sur le papier, même avant le forfait de ce fameux Beck, la Croatie avait toutes les cartes en main notamment lors du quatrième match le dimanche matin qui allait opposer Ivan Ljubicic, qui restait sur 11 victoires de suite en Coupe Davis, à Dominik Hrbaty. Sauf que rien ne s’est passé comme prévu pour le numéro 1 Croate : « Dès le réveil je me suis dit que ça allait être problématique. Je me suis même demandé si j’allais pouvoir jouer. Passer la matinée à penser à son cou plutôt qu’au match, ce n’est pas l’idéal. » Et celui qui aurait pu égaler le record de John McEnroe en remportant 12 matchs de Coupe Davis de suite en simple et faire gagner son pays en quatre matchs va s’arrêter à 11 victoires et laisser son compatriote Mario Ancic finir le travail. Ivan s’inclinera en cinq sets accrochés : 4-6, 6-3, 6-4, 3-6, 6-4. Forcément déçu de pas offrir la victoire à son pays, il se consolera quelques heures plus tard en soulevant le saladier d’argent en compagnie d’Ivo Karlovic, de Goran Ivanisevic, de Mario Ancic et de son capitaine, Niki Pilic, déjà vainqueur de trois Coupes Davis à l’époque avec l’Allemagne (1988, 1989, 1994). En reportant un cinquième saladier avec la Serbie en 2010, il devient le seul entraîneur à l’avoir gagné avec trois nations différentes.

Les résultats de la finale :

À Bratislava, CROATIE bat SLOVAQUIE 3 à 2

Vendredi :
Ljubicic (CRO) bat Karol Kucera (SVK) 6-3, 6-4, 6-3
Hrbaty (SVK) bat Mario Ancic (CRO) 7-6(4), 6-3, 6-7(4), 6-4

Samedi :
Ivan Ljubicic / Mario Ancic (CRO) battent Dominic Hrbaty / Michal Mertinak (SVK) 7-6(5), 6-3, 7-6(5)

Dimanche :
Dominic Hrbaty (SVK) bat Ivan Ljubicic (CRO) 4-6, 6-3, 6-4, 3-6, 6-4
Mario Ancic (CRO) bat Michal Mertinak (SVK) 7-6(4) 6-3 6-4

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook