Accueil Coupe Davis Guy Forget: "J'envie Domenech"

Guy Forget : « J’envie Domenech »

-

Dans une interview accordée aujourd’hui à l’Equipe, Guy Forget clarifie sa position concernant le débat autour de la nomination de Lionel Roux. « Ce flou autour de la nomination de Lionel Roux, c’est moi qui l’ai le plus mal vécu. C’est devenu une affaire politique par la faute de cette « guéguerre » Lagardère-FFT, profondément stérile. Je ne peux pas concevoir que sur des questions touchant à la Coupe Davis, on entre dans ces considérations politiques, explique le capitaine de l’Equipe de France de Coupe Davis. […] Patrice Hagelauer était probablement la personne la meilleure à ce poste-là puisqu’il n’était pas impliqué avec un joueur. Mais aujourd’hui, il y a une nouvelle génération qui souhaitait avoir quelqu’un de plus jeune, plus proche d’elle.« 
Forget explique avoir immédiatement écarté Winogradsky et Tulasne de la liste des candidats au poste d’entraîneur : « Je ne pouvais pas accepter une idée pareille. C’est la porte ouverte à tous les dérapages. Si demain je fais jouer Simon et Tsonga, que va dire l’entourage des deux autres sélectionnés ? C’est la polémique assurée.« 
Le capitaine s’est également exprimé sur le choix de Gaël Monfils d’aller disputer le tournoi d’Acapulco, la semaine prochaine, soit juste avant le week-end de Coupe Davis. « Ce n’est pas le planning idéal, mais maintenant c’est fait. Je lui ai dit : “ Soit tu gagnes le tournoi et tu arrives avec un capital confiance énorme, soit tu perds tôt et si t’es sélectionné, ce qui risque de se produire, tu rejoins vite le groupe et on fera avec.” Je suggère des choses, mais je ne vais pas mettre un pistolet sur la tempe des joueurs !« 
« J’envie parfois Raymond Domenech qui joue des matches de poules pour la qualification à la Coupe du monde, conclut Forget. Nous on en a un, c’est un couperet à chaque fois. Je croise souvent des gens qui me disent : “Guy, cette année, tu nous gagnes la Coupe !” J’aime ces messages d’encouragements. Mais pour autant, les gars qui vont rentrer sur le terrain contre Berdych et Stepanek dans deux semaines… Ça va être chaud, quoi !« 

Instagram
Twitter