Accueil Coupe Davis Herbert : "C’était la première fois que je m’entendais chanter la Marseillaise"

Herbert : « C’était la première fois que je m’entendais chanter la Marseillaise »

-

Comme tous les joueurs français qui sont venus en conférence de presse, Pierre-Hugues Herbert n’a pas échappé aux questions sur l’atmosphère particulière qui a régné lors de l’entrée des équipes sur le court 2. Et l’Alsacien a livré sa vision : « Est-ce que c’était un malaise ? Je ne sais pas. C’est difficile d’avoir un malaise quand on porte le maillot de l’équipe de France. Maintenant, c’est extrêmement différent de ce que l’on a pu vivre par le passé et notamment lors de notre dernière rencontre dans cette compétition : c’était une finale à Lille devant plus de 20 000 personnes avec 90 % des supporters pour nous. C’était assez spécial et c’était la première fois que je m’entendais chanter la Marseillaise. C’est différent, voilà. On s’y attendait un peu en prenant la décision de changer les règles. Le changement est toujours un peu difficile. Ce n’est pas à nous de juger, on est que des joueurs de tennis. Notre rôle est d’aller sur le terrain, faire le spectacle, ramener un point pour l’équipe de France. Ce n’est pas à nous d’organiser de tels événements. Maintenant, il est vrai que l’entrée était assez triste par rapport à la finale de l’an dernier. »

De votre envoyé spécial à Madrid

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook