AccueilCoupe Davis"J'ai pris confiance en moi"

« J’ai pris confiance en moi »

-

Juan Martin Del Potro s’ap­prête à disputer son premier Masters Cup, avant d’en­chaîner sur la finale de la Coupe Davis. Entretien avec le nouveau prodige du circuit, qui s’est déjà installé parmi les tout meilleurs joueurs du circuit.

Après Wimbledon, tu étais au 65ème rang mondial. Aujourd’hui tu es au Masters, et tu vas disputer la finale de la Coupe Davis. C’est incroyable ces six derniers mois non ?

Oui, c’est vrai, après Wimbledon a commencé pour moi une succes­sion de semaines incroyables, de matches et de victoires. J’ai pu atteindre les quart à l’US Open, ce qui était un grand objectif. Tout cela est allé beau­coup trop vite, mais j’ai pris beau­coup de plaisir.

Qu’est ce qui a changé, qui a été crée à Stuttgart ? (NDLR : JMDP a remporté juste après Wimbledon le tournoi de Stuttgart, son premier sur le circuit profes­sionnel, avant d’en­chaîner quatre titres consécutifs).

Et bien, j’ai pris confiance en moi tout simple­ment. Dans mon jeu, dans le fait d’af­fronter des grands joueurs. Il y a eu Fish, Tommy Haas, Gasquet, qui sont des joueurs de très haut niveau, de la qualité du top 10. C’était très impor­tant pour mon jeu, pour moi, pour ma confiance.

Et tu as joué égale­ment la demi‐finale de la coupe Davis. Quel effet cela t’a procuré ?

C’était fou, c’était un rêve. J’ai parti­cipé à cette confron­ta­tion, j’ai joué deux matches, et surtout le cinquième match décisif, qui nous offre la quali­fi­ca­tion pour cette finale.

Et cette finale se dérou­lera certes chez toi en Argentine, mais sur carpet rapide et en indoor, alors que tu as obtenu tes meilleurs résul­tats en outdoor, sur dur ou terre battue. C’est une bonne chose pour toi que de disputer cette rencontre dans ces conditions ?

Oui, parce que si nous avons changé la surface, c’est parce que l’Espagne dispose avec Nadal et Ferrer de superbes joueurs de terre battue. De notre côté, il y a Nalbandian qui très perfor­mant sur cette surface, en indoor qui est plus est, et moi, je sais aussi très bien jouer dans ces condi­tions. Nous avons vrai­ment une équipe compé­ti­tive pour gagner et on va travailler pour ça.

Instagram
Twitter