AccueilCoupe DavisJo-Wilfried Tsonga : "Je n'ai pas tremblé"

Jo‐Wilfried Tsonga : « Je n’ai pas tremblé »

-

Jo‐Wilfried Tsonga a tenu son rang, ce week‐end, face au Canada. En leader de l’équipe de France, il n’a tremblé ni face à Pospisil, ni face à Dancevic. Le Manceau revient sur ce dernier match, décisif, marqué par le désis­te­ment de dernière minute de Raonic. Et se projette, avec, en ligne de mire, un sacré quart contre les USA…

Sur son match
« C’est vrai que je n’avais pas prévu de rencon­trer Dancevic. Je m’étais plutôt préparé à jouer Raonic. Il ne faut pas le cacher, c’était mieux pour nous de jouer Dancevic. Il fallait que j’aborde le match un peu diffé­rem­ment, ce que j’ai bien fait. Cela m’a permis de m’en sortir assez faci­le­ment et de remporter le point pour l’équipe. Je n’ai pas tremblé. Je n’ai pas vrai­ment eu le temps. J’ai mené avec un double break dès la première manche. C’était fina­le­ment un match assez simple. »

Sur le quart de finale à venir
« On va jouer contre une super équipe, les Etats‐Unis, que l’on a rencon­trés à de nombreuses reprises dans le passé. J’espère que l’on va faire comme nos aînés, s’imposer à la maison. Je n’ai pas encore joué de rencontre de cette ampleur. J’espère que je serai en pleine forme pour pouvoir jouer. Ils ont un joueur, John Isner, qui est assez poly­va­lent. Mardy Fish est égale­ment capable de jouer sur toutes les surfaces. Mais je pense que la terre battue sera la meilleure option. On va y réflé­chir. Cela dépend de beau­coup de choses, des dates, de la dispo­ni­bi­lité des salles en France… Pour l’instant, cette campagne de Coupe Davis est bien partie. C’est toujours impor­tant de passer le premier tour. C’est ce qu’on a fait aujourd’hui. Mais je pense que toutes les nations quali­fiées sont assez fortes. Elles ont au minimum un joueur capable de faire la diffé­rence. Comme à chaque fois, il va falloir les prendre au sérieux et essayer de jouer notre meilleur tennis pour pouvoir l’emporter. »

Sur le groupe français

« On était quatre. Gaël était là. On savait que l’on pouvait compter sur lui s’il y avait eu un cinquième match. On a un bon groupe. On s’entend bien. On a pu le voir dans le double. Ils ont fait un double juste énorme. Je pense que cette équipe fonc­tionne bien comme ça. J’espère que l’on va conti­nuer à faire de belles choses.
 »

La raquette de Jo est ici !