Accueil Coupe Davis Karabatic : "Faire abstraction de l'environnement"

Karabatic : « Faire abstraction de l’environnement »

-

Français né en Serbie, Nikola Karabatic a accordé une interview à la FFT, où le meilleur joueur de handball du Monde en 2008 donne ses conseils pour l’équipe de Guy Forget. Habitué des ambiances surchauffées des salles des Balkans, il prévient les Bleus de ce qui les attend à Belgrade.

« Le sport est une façon de mettre le pays en avant. Les sportifs ont toujours été considérés comme des héros. Et désormais, ce sont eux qui permettent aux gens de rêver, de sortir un peu de leur quotidien.[…] On m’a raconté que lorsque Novak Djokovic avait gagné l’Open d’Australie en 2008, il avait été accueilli comme un véritable héros à Belgrade, sur la place principale. Elle était pleine à craquer. D’une manière générale, les gens descendent dans la rue, ils sont là pour soutenir les sportifs, les accueillir. A chaque fois, il y a une immense ferveur.[…] Lors de la finale, ce sera comme une ambiance de football. S’ils ne font pas attention à l’entrée, il risque d’y avoir des feux de Bengale et la totale ! Non je plaisante. Mais sérieusement, les Français vont découvrir une ambiance de folie, comme ils n’en ont peut-être jamais connue. Cela va être le même style que nous en Croatie, pendant le dernier mondial. Ce sont des supporters intraitables. Et même s’ils apprécient certains joueurs de l’équipe de France, ils vont les huer et leur mettre une pression de dingue, une pression d’enfer. Le but est de faire perdre l’adversaire.[…] Les Français devront d’une certaine façon faire abstraction de l’environnement, tout en essayant de s’en servir comme motivation. »

Instagram
Twitter