Accueil Coupe Davis Les Bleus condamnés à la victoire face à la Serbie ?

Les Bleus condamnés à la victoire face à la Serbie ?

-

En s’imposant 2-1 face au Japon avec notamment une victoire du double en trois sets, les Bleus se sont compliqués la tâche pour la qualification en quarts de finale. Les joueurs de Sébastien Grosjean sont presque condamnés à battre la Serbie de Novak Djokovic pour poursuivre leur aventure. Pierre-Hugues Herbert veut croire à l’exploit : « C’est peut-être le point positif de ce nouveau format : Novak est là. La dernière fois que l’on a joué la Serbie, il n’était pas là. Alors c’était peut-être un avantage pour nous de jouer la Serbie à Lille sans lui. C’est sans doute ce que les organisateurs voulaient : que les meilleurs joueurs du monde soient là. Novak a répondu présent. A nous de créer l’exploit. Tout est possible et on l’a bien vu en finale de Fed Cup avec les filles. »

Grosjean : « C’est un gros challenge, on ira au combat »

Le capitaine Sébastien Grosjean compte profiter de la journée de repos avant ce choc : « C’est un gros challenge avec le numéro 2 mondial et tout ce qu’il représente, ses victoires et son amour du maillot. A chaque fois qu’il a été appelé, il a répondu présent. On va profiter du mercredi pour récupérer et on ira au combat. » Le Marseillais devra sans doute faire sans Gaël Monfils et le remplacer par Benoit Paire. Le Parisien a fait passer un message à son capitaine après la rencontre face au Japon : « Est-ce que je vais jouer ? On va parler avec le staff. Benoit (Paire) est prêt aussi. J’ai fait une très bonne saison, mais je ne finis pas bien. Cela se voit depuis l’Asie, j’ai beaucoup de fatigue mentale et un break me fera le plus grand bien. » Difficile de faire plus clair.

Les Bleus sans Monfils mais avec Paire ?

En attendant, l’équation est simple : en cas de victoire, les Bleus seront qualifiés pour les quarts de finale et finiront premiers du groupe A. En revanche, si les Bleus sont battus sur le score de 3-0, ils seront éliminés. La situation pourrait être plus complexe si les Bleus s’inclinent 2-1 puisqu’il faudra sortir les calculatrices et comparer par rapport aux six groupes. Et les Bleus pourraient être pénalisés par la décision d’accorder le score de 6-0 6-0 au double américain suite au forfait de la paire canadienne.

De votre envoyé spécial à Madrid

Instagram
Twitter
Facebook
Facebook