AccueilCoupe DavisLes Français se plaisent sur gazon

Les Français se plaisent sur gazon

-

Depuis l’an­nonce du lieu où allaient se rencon­trer la Grande‐Bretagne et la France, on ne cesse de dire que le gazon est un atout indé­niable pour l’équipe d’Andy Murray. Il est vrai que la plupart des tour­nois sur gazon se passent outre‐manche. Mais ça ne veut pas dire pour autant que les Français n’ont pas la main verte ! Il faut se rappeler que Jo‐Wilfried Tsonga et Richard Gasquet, deux des joueurs les plus régu­liers en Coupe Davis, brillent plus à Wimbledon que dans n’im­porte quel autre tournoi du Grand Chelem. Richie n’a d’ailleurs pas oublier de le préciser : « l’avan­tage du gazon, c’est que cette surface a tendance à lisser les écarts entre les joueurs ». Une façon peut‐être aussi de rassurer Tsonga qui aura fort à faire face à Murray. Enfin, qui a oublié cette formi­dable perfor­mance que nous a offert l’équipe de France face à l’Australie en 2001 ? L’équipe austra­lienne menée par le numéro un mondial Llyeton Hewitt était alors archi‐favorite chez elle à Melbourne Park, sur herbe. Et c’était le double qui avait fait la diffé­rence, avec Cédric Pioline et Fabrice Santoro face au duo Hewitt / Rafter. Le match en double, souvent sublimé lors­qu’il se passe sur herbe, aura encore une fois toute son impor­tance ce week‐end. 

Article précédentLa Belgique tranquille
Article suivantWard l’extravagant