AccueilCoupe DavisL'heure de vérité est arrivée

L’heure de vérité est arrivée

-

Ce dimanche, les demi‐finales de Coupe Davis rendront leur verdict. Que ce soit à Glasgow ou à Bruxelles rien n’est encore fait ! La Grande‐Bretagne a l’oc­ca­sion de se quali­fier pour sa première finale depuis 1978, tandis que les Belges auront la lourde tâche de réaliser une journée parfaite devant leur public. Avec, en prime, deux affiches Murray‐Tomic et Goffin‐Mayer. De quoi nous tenir en haleine cet après‐midi !

Déjà deux jours de compé­ti­tion et trois matchs disputés de chaque côté de la Manche, mais aucune victoire n’est encore scellée. Le suspense est à son comble ce dimanche, à l’orée des simples déci­sifs dans les deux demi‐finales de cette Coupe Davis 2015. En premier lieu, arrê­tons nous quelque peu sur la rencontre entre la Grande‐Bretagne et l’Australie. Ce sont les British, devant leur public de Glasgow, qui mènent deux points à un. Les frères Murray ayant arraché une victoire en cinq sets hier, les sujets de la Reine n’ont jamais été aussi proches d’at­teindre une première finale de Coupe Davis depuis près de 40 ans. Une traversée du désert qui pour­rait prendre donc fin cet après‐midi. Et pour cela, ils peuvent compter sur un sacré Andy Murray…

Des Britanniques en très bonne posture

Il ne leur manque qu’un point, pouvant très bien venir de la main d’Andy Murray. Opposé à Bernard Tomic en ouver­ture de la journée, le numéro trois mondial est chauffé à blanc avant ce duel que l’on espère très accroché. Un succès ce dimanche et il ferait un peu plus l’his­toire tennis­tique de son royaume, qui plus est devant son public écos­sais… De quoi lui donner de bons gros fris­sons ! D’autant plus que cette saison, Murray c’est tout simple­ment sept rencontres de Coupe Davis, sept victoires. Autant dire que Tomic va devoir se lever tôt s’il espère jouer les trouble‐fêtes et refroidir l’arène de Glasgow !

Murray sur sa lancée ?

Toutefois, les projec­teurs étant braqués sur ce Grande‐Bretagne/Australie, il ne faut pas oublier l’autre demi‐finale de cette Coupe Davis. La Belgique de David Goffin est menée, après le double d’hier, deux à un par les Argentins. C’est d’ailleurs Goffin qui, en qualité de numéro un, aura la lourde tâche d’éviter la noyade de son équipe. Opposé à Leonardo Mayer, le Liégeois risque d’avoir fort à faire. Cependant, avec un public local risquant de se faire entendre, Goffin pour­rait bien revenir à la marque ! Dans cette hypo­thèse, nous aurions donc droit à un cinquième match décisif entre Steve Darcis et Federico Delbonis. Deux joueurs qui auront à coeur de se racheter après leurs défaites inau­gu­rales de vendredi… Vous avez dit pression ?

Instagram
Twitter