AccueilCoupe DavisMahut et Herbert éteignent les Serbes

Mahut et Herbert éteignent les Serbes

-

Nicolas Mahut et Pierre‐Hugues Herbert ont surclassé Nenad Zimonjic et Filip Krajinovic au terme d’une rencontre à sens unique (6–1, 6–2, 7–6(3) en 1h48 de jeu). Ils permettent aux Bleus de prendre l’avan­tage avant les deux simples de dimanche.

Une rencontre à sens unique

Alors que l’on pouvait s’at­tendre à un feu d’ar­ti­fice à l’aube de ce double capital, il n’en a rien été. La faute aux plusieurs classes d’écart qui sépa­raient les deux équipes aujourd’hui. D’un côté, des Tricolores intrai­tables à l’image d’un Pierre‐Hugues Herbert en démons­tra­tion dans tous les compar­ti­ments du jeu. De l’autre, des Serbes bien trop faibles pour espérer apporter un point à leur pays. En effet, Nenad Zimonjic n’a pas été le leader attendu, se montrant pataud, peu en jambes et en grande diffi­culté côté revers. De plus, il n’a pas pu compter sur son coéqui­pier peu à l’aide dans cet exer­cice, notam­ment au filet. Deux breaks dans les deux premiers sets ont rapi­de­ment éteint le suspense et les quelques espoirs serbes. Cependant la copie aurait été parfaite si Pierre‐Hugues Herbert et Nicolas Mahut n’avaient pas concédé chacun leur mise en jeu au moment de servir pour le match (à 5–2 et 5–4). Ils ont malgré tout su se reprendre pour boucler la troi­sième manche au terme d’un jeu décisif dans lequel Pierre‐Hugues Herbert a brillé au service.

Les Bleus ont fait le spectacle

Les Français ont complè­te­ment étouffé les Serbes à la relance. Ceux‐ci ne sont parvenus à remporter que 33% des points derrière leur deuxième service. Avec 37 coups gagnants pour seule­ment 18 fautes directes, les protégés de Yannick Noah ont fina­le­ment rendu une copie très propre malgré les diffi­cultés rencon­trées au moment de conclure. Très démons­tra­tive et auteure de quelques points excep­tion­nels, la paire trico­lore a su main­tenir le public en fusion malgré la longue absence de rebon­dis­se­ment. La France mène désor­mais 2–1 et se rapproche d’une 18e finale de Coupe Davis. Jo‐Wilfried Tsonga aura l’oc­ca­sion de conclure l’af­faire ce dimanche face à Dusan Lajovic, bour­reau de Lucas Pouille.

De votre envoyé spécial à Lile

Retrouvez gratui­te­ment et en inté­gra­lité le numéro 59, le dernier numéro de notre maga­zine GrandChelem… Bonne lecture !