AccueilCoupe DavisNoah, stop ou encore ?

Noah, stop ou encore ?

-

Samedi soir, comme le veut la tradi­tion à Bercy, Yannick Noah a rencontré ses joueurs lors d’un dîner de fin d’année. Et dans les colonnes de L’Équipe de ce mardi, le capi­taine des Bleus ne s’est pas montré caté­go­rique quant à la pour­suite de son mandat à la tête de l’équipe de France.

Et si Yannick Noah ne restait pas à la tête des Bleus ? L’hypothèse est possible. Au cours d’un entre­tien exclusif accordé au journal L’Équipe que l’on vous conseille de consulter, Noah a laissé planer le doute. Il est d’abord revenu sur le dîner avec ses joueurs samedi dernier en marge du BNP Paribas Masters. « Je voulais faire le point, voir dans quel état d’esprit ils étaient. Il y en qui sont dedans depuis le début. Avec d’autres, ce n’était pas clair dans ma tête à 100%. Je voulais savoir si toute l’équipe était prête à repartir. »

« J’ai un peu morflé, voilà »

Le capi­taine des Bleus s’est égale­ment exprimé sur son retour en 2016. « Cette saison, il y a eu de très belles satis­fac­tions et des décep­tions. Moi, j’ai un peu morflé, voilà (…) Mais je reste sur ma faim, parce qu’au fond de moi, avec mon expé­rience, j’ai eu des moments où je le sentais, je pensais fran­che­ment qu’on allait gagner cette année (…) En 2016, j’ai l’impression que ça m’a échappé, c’est la première fois que ça m’arrive. Faut pas revivre ça, quoi ! Si j’arrive à recoller les morceaux et retrouver les mots avec les uns et les autres, je pense encore une fois qu’on a une équipe qui peut aller jusqu’au bout, quel que soit le challenger. »

« À 90% c’est bon »

Alors que va‐t‐il faire ? Après avoir entendu l’ensemble des joueurs, il souhaite s’isoler trois jours pour être sûr de faire le bon choix. « J’avais besoin de les entendre une dernière fois avant de prendre ma déci­sion qui inter­viendra dans les jours à venir (…) À 90% c’est bon. Il y a encore deux, trois coups de télé­phoné à passer avec les joueurs pour m’assurer que j’ai bien tout compris. Je suis prêt à repartir. Mais je veux avoir des confir­ma­tions avec certains pour savoir qu’on est vrai­ment bien en phase, que tout est clair. »

Si la saison 2017 n’a pas encore commencé, il existe déjà des points d’interrogation : que va faire Jo‐Wilfried Tsonga qui a expliqué que des choix devaient s’imposer en 2017 lui qui va devenir papa, le cas Gaël Monfils, mais aussi la gestion d’un dépla­ce­ment compliqué au Japon d’un point de vue logis­tique. « Il y a plein de raisons qui me poussent à revenir. Mais je veux tota­le­ment être en confiance et avoir des certi­tudes. » Yannick Noah les a‑t‐il obtenues ?

Article précédentVendée – Paire enfin une victoire
Article suivantNoah menace ?