AccueilCoupe DavisRublev est-il le maillon faible ?

Rublev est‐il le maillon faible ?

-

L’Allemagne n’est pas favo­rite et même si le capi­taine Kohlman essaye d’ef­facer cette réalité, il est clair que son équipe devra être au « top » pour se quali­fier pour la finale : « Je n’aime pas la phrase « vous n’avez rien à perdre » a‑t‐il martelé. 

Il faut dire que son team a des atouts notam­ment avec Struff toujours capable du meilleur et une paire de double de grande qualité.

Ce duel face aux Russes est donc bien plus ouvert que sur le papier d’au­tant d’Andrey Rublev n’est pas très serein depuis le début de la compé­ti­tion. Sa perfor­mance devrait donc donner le tempo de cette demi‐finale.

Reste à savoir si c’est Gojowczyk qui lui ait proposé, Peter était passé complè­te­ment à côté de son match en 14 de finale face à Dan Evans.

Instagram
Twitter