AccueilCoupe DavisSimon lance idéalement les Bleus !

Simon lance idéalement les Bleus !

-

Gilles Simon lance parfai­te­ment l’équipe de France ! Dans ce premier simple impor­tant, le Niçois, solide du fond du court, a fait exploser James Ward. Le numéro 1 trico­lore s’impose faci­le­ment en trois petits sets, 6–4 6–4 6–1, et 1h47 de jeu. Avant le choc Tsonga‐Murray, les Bleus mènent 1–0 !

Ce premier match devait donner le ton du week‐end. Et Gilles Simon devait lancer les Bleus face à un adver­saire, James Ward, large­ment à sa portée. Le Niçois n’a pas déçu. Si le début de match a été un peu poussif en concé­dant une balle de break après une double faute sur son premier jeu de service (qui sera la seule du match), Gillou fait le plus dur en brea­kant à 2–2 le Britannique. Derrière, le Frenchie conserve son avance. 

Le scénario du deuxième set est presque un copier‐coller du premier. En concé­dant une fois encore son service très tôt (à 1–1), James Ward ne peut même pas s’appuyer sur cette arme pour faire douter Gillou, voire le pousser dans un tie‐break. Et à 5–4, au moment de conclure, Gilles Simon a même un peu de réus­site. Mené 15–30, le juge de ligne annonce son accé­lé­ra­tion de coup droit dehors. Le chal­lenge corrige et change tout : au lieu de sauver deux balles de débreak, il revient à 30‑A et conclut cette deuxième manche.

Le troi­sième set est un cava­lier seul. Solide sur sa ligne de fond de bout en bout, le Tricolore a fait craquer son adver­saire dès que l’échange s’installait (52 fautes directes pour Ward en trois sets et 1h47 de jeu). Sans jamais donner de rythme, Gillou a été dans sa zone de confort et réalise fina­le­ment une excel­lente pres­ta­tion, à la hauteur de ses perfor­mances sur gazon en 2015. En corri­geant le Britannique, le Frenchie a même éteint le public du Queen’s. Avant le choc entre Jo‐Wilfried Tsonga et Andy Murray, les Bleus mènent 1–0. Jo va pouvoir jouer sans pression !

De votre envoyé spécial à Londres