AccueilCoupe DavisTsonga : "Je ne pourrai pas jouer la Coupe Davi"

Tsonga : « Je ne pourrai pas jouer la Coupe Davi »

-

Comme cela était pres­senti, Jo‐Wilfried Tsonga a annoncé en confé­rence de presse, qu’il mettait fin à sa saison suite à une bles­sure au genou qui le pour­suit depuis cet été. Le Manceau ne sera donc pas du voyage à Belgrade pour le finale de Coupe Davis face à la Serbie, du 3 au 5 décembre.

« Je ne pourrai pas jouer Bercy et la Coupe Davis à cause de la bles­sure de Montpellier. C’est un peu une rechute de ma bles­sure de cet été. J’ai une inflam­ma­tion du tendon rotu­lien. A Wimbledon j’avais arraché quelques fibres. A Montpellier, sur un de mes matches, mon tendon a de nouveau lâché. En conti­nuant ma saison, je ne sais pas à quelle hauteur je me serais péna­lisé. J’aurais pu peut‐être jouer avec des anti‐inflammatoires, mais je prenais le risque de ne pas rejouer pendant six mois ou plus et c’est un risque que je ne pouvais pas prendre, même pour la finale de la Coupe Davis. Je ne sais pas à quelle hauteur j’au­rais pu supporter la douleur, si j’au­rais ou être à la hauteur pour l’équipe de France ou dans quelle mesure cela m’au­rait handi­capé pour la suite. Je suis parti sur une période d’arrêt de six semaines. Je ferai dans six semaines des examens de mon tendon. Pour Belgrade, je ferai ce que le capi­taine veut que je fasse. Je peux y aller avec grand plaisir. Je suis au service de l’équipe. »

La carrière du protégé d’Eric Winogradsky n’est qu’une longue succes­sion de bles­sures. Après son hernie discale, diag­nos­ti­quée en 2005, Tsonga n’est jamais arrivé à suivre le rythme qu’impose le circuit profes­sionnel , durant toute une saison. Et même s’il est incon­tes­ta­ble­ment un cham­pion plein de volonté qui arrive à revenir à son meilleur niveau à chacun de ses retours, la bles­sure aura cette fois‐ci eu raison du n°1 Français.