AccueilCoupe DavisUne exhib pour Federer et Zverev, la Coupe Davis pour les autres...

Une exhib pour Federer et Zverev, la Coupe Davis pour les autres : cherchez l’erreur

-

La phase finale de la nouvelle Coupe Davis approche et les capi­taines des 18 pays ont dévoilé leur liste ce lundi. Le premier ensei­gne­ment est que les meilleurs joueurs des diffé­rentes nations ont décidé de jouer le jeu pour décou­vrir le nouveau format à Madrid (18 au 24 novembre). C’est le cas de Novak Djokovic (Serbie), Rafael Nadal (Espagne), Andy Murray (Grande‐Bretagne), Gaël Monfils (France), Nick Kyrgios (Australie), Marin Cilic et Borna Coric (Croatie), David Goffin (Belgique), Daniil Medvedev, Karen Khachanov et Andrey Rublev (Russie), Matteo Berrettini et Fabio Fognini (Italie). Tous sauf Roger Federer et Alexander Zverev dont le pays, l’Allemagne, est pour­tant qualifié. 

Federer et Zverev seront en Amérique du Sud pour une exhibition

Il faut dire que le Suisse et l’Allemand seront occupés pendant la Coupe Davis puisqu’ils dispu­te­ront une exhi­bi­tion en Amérique du Sud. Depuis cet été, Sascha Zverev est passé sous le pavillon TEAM8 du Bâlois et son agent est le célèbre Tony Godsick, le même que l’actuel numéro 3 mondial. L’annonce de sa parti­ci­pa­tion à une exhi­bi­tion a choqué en Allemagne car Zverev, il est vrai opposé à la réforme, souhai­tait des saisons plus courtes afin d’effectuer une plus grosse prépa­ra­tion. Il a justifié sa présence sur le conti­nent sud‐américain à « des vacances ». De plus, si Roger Federer avait décrété qu’il souhai­tait venir à Madrid, la Suisse aurait sans doute été dans les deux pays qui ont béné­ficié d’une wild‐card (Argentine et Grande‐Bretagne pour cette édition). 

Un conflit d’intérêts Coupe Davis / Laver Cup ?

Depuis l’annonce de la réforme en août 2018, Roger Federer s’était insurgé de l’arrivée de Gerard Piqué (défen­seur du FC Barcelone) dans le monde de la petite balle jaune en décla­rant : « J’avoue que ça fait un peu bizarre de voir un foot­bal­leur arriver et se mêler des affaires du tennis. Il faut faire atten­tion : la Coupe Davis ne doit pas devenir la Coupe Piqué. » Récemment, le Catalan n’avait pas manqué de l’égratigner dans une émis­sion à la télé­vi­sion espa­gnole : « Federer a été le seul joueur réti­cent à disputer cette nouvelle Coupe Davis. Il a la Laver Cup aussi et, quoi qu’on dise, il y a forcé­ment un peu de concur­rence. » Pour Piqué, c’est un conflit d’intérêts. Les faits peuvent lui donner raison puisque Zverev n’a pas manqué de parti­ciper à la Laver Cup en septembre dernier à Genève. En atten­dant, la seule chose qu’il est diffi­cile de leur repro­cher est que Federer et Zverev sont contre le nouveau format et assument jusqu’au bout leur posi­tion. Certains ont changé d’avis.