AccueilCoupe DavisYsern: "Il s'agit d'un long processu"

Ysern : « Il s’agit d’un long processu »

-

Interrogé sur la fin du mandant du capi­taine Arnaud Clément et sur l’idée qu’il s’agis­sait pure­ment d’un licen­cie­ment, Gilbert Ysern, le direc­teur général de la Fédération Française, a bien précisé que cette déci­sion était le résultat d’un long processus qui avait débuté dès le soir de la défaite face à la Grande Bretagne, et que durant l’été la déci­sion avait muri. 

Ce qui est clair c’est qu’Arnaud Clément avait un contrat deux ans avec des missions clai­re­ment spéci­fiées. Il s’agit donc d’une procé­dure clas­sique où un employeur décide de se séparer d’un collaborateur. 

Comme il ne peut pas y avoir de motif écono­mique, il ne peut y avoir que deux solu­tions. La première consiste à entamer un bras de fer en « collant » au capi­taine une faute grave ou lourde. Dans ce cas là, Arnaud Clément devrait se défendre et engager sûre­ment une procé­dure type prud’­hommes. Ou alors, les deux parties trouvent un accord avec une tran­sac­tion à la clé pour Arnaud Clément. 

Instagram
Twitter