DECLA
Cilic : "La pluie change pas mal de choses"

La tête de série numéro trois n'a pas tremblé pour son entrée à Roland Garros, il a éliminé l'Australien James Duckworth en trois sets (6-3, 7-5, 7-6(4)). La rencontre avait été stoppée par la pluie avant de reprendre pour que le Croate puisse se qualifier pour le deuxième tour :

"Je servais vraiment bien aujourd'hui, avec un bon pourcentage. Il y a eu juste un moment où à 5-4, je sers pour le set mais il revient. C'était un peu difficile de revenir sur le court, on ne savait pas quand on y retournerait, une heure, deux heures mais finalement c'est reparti vite. Je me sentais bien sur le terrain même si jouer sous la pluie pendant pendant une heure et demie, ça change pas mal de choses. Le problème, c'est les balles qui sont constamment mouillées, elle deviennent alors plus lourdes et elles gonflent. Ce n'est pas facile mais l'on doit d'adapter. Pendant les interruptions, on mange, on s'échauffe, on s'étire, rien de très spécial. Je me concentre sur chaque match car on ne sait pas qui est le meilleur avant de connaître le vainqueur du Grand Chelem."