Dopage
Errani suspendue plus longtemps

Alors qu'elle avait été condamnée à deux mois de suspension en première instance pour un contrôle positif au letrozole (substance jugée dopante), l'Italienne a vu sa sanction alourdie en appel. En effet, Errani a pris dix mois de suspension, dans lesquels les deux mois seront décomptés. Le TAS (Tribunal Arbitrale du Sport) a décidé de ne pas céder au demande de la joueuse qui dit avoir pris accidentellement le produit dopant.