Accueil Economie Christophe Briez (Dunlop) : "Il nous appartient aussi de soutenir les acteurs...

Christophe Briez (Dunlop) : « Il nous appartient aussi de soutenir les acteurs de notre écosystème les plus touchés »

-

La reprise dans les clubs démarre ce lundi. Nous avons donc décidé de donner la parole à des acteurs de l’éco système du tennis. Après le témoignage de Kristina Clément de chez Nox France (Padel), nous avons interrogé Christophe Briez, le directeur France de Dunlop, marque emblématique du tennis qui s’exprime sur le rôle d’une marque dans cette période de redémarrage après deux mois d’inactivité : « Cette crise personne ne pouvait l’anticiper et personne ne peut dire ce que l’avenir nous réserve. Tous les acteurs du marché sont durement touchés, et chacun devra assumer sa part. Je sais que c’est ensemble que nous relèverons le défi ! Il nous appartient aussi de soutenir les acteurs de notre eco-système les plus touchés. C’est certainement le cas des petits indépendants dont plus de la moitié ne disposent que d’un mois de trésorerie, voire moins, selon une étude récente que les marques ont pu consulter. Dunlop va répondre présent. Par exemple nous proposons déjà des délais de paiements à chaque fois que cela est nécessaire. Pour les clubs, le carnet de commandes sera lui aussi aménagé en fonction de l’annulation des tournois et des besoins réels. Il est de notre responsabilité de ne pas asphyxier nos partenaires. L’arbitrage est complexe car la capacité des marques à encaisser le choc n’est pas non plus illimitée. Nous restons malgré tout optimistes. Dunlop mise sur l’avenir en investissant sur un site B2B qui sera lancé en juin, avec un renfort de la structure humaine au service client qui garantira un maximum de disponibilité et qui complétera le travail de l’équipe commerciale déjà renforcée l’année dernière. »

Instagram
Twitter