AccueilATPDjokovic et Rolex, l’er­reur de timing de l’hor­loger suisse

Djokovic et Rolex, l’erreur de timing de l’horloger suisse

-

Être créatif en publi­cité n’est pas un métier facile. Il faut savoir trouver des idées nouvelles pour « vanter » des produits qui ont souvent au fil des ans les mêmes carac­té­ris­tiques. Alors, quelques fois, il s’agit de trouver des axes édito­riaux pour changer une routine trop lisse. Le créatif se trans­forme donc en édito­ria­liste avec les risques que cela impliquent. C’est le résumé du dernier spot de Rolex au sujet de son cham­pion, Roger Federer. 

On y voit Roger lors de ses plus beaux titres avec des éléments de langage qui visent carré­ment le débat du GOAT. La voix off nous expli­quant, pour faire court, que ce n’est pas les titres qui comptent, ni les chiffres, mais l’aura et l’élé­gance du cham­pion… un domaine où Roger Federer règne en maitre absolu.

Cette ficelle est un peu grosse et vise gros­siè­re­ment Novak Djokovic. On s’at­ten­dait à plus de finesse et de classe de la part de l’hor­loger suisse, n°1 mondial de sa catégorie. 

L’élégance aurait été plutôt d’at­tendre que Novak dépasse déjà le Suisse. En anti­ci­pant cette situa­tion probable, la marque suisse, qui prône l’élé­gance, semble dépasser par les évènements. 

C’est dommage et maladroit quand on connait la qualité de son impli­ca­tion dans le sport et notam­ment dans le tennis.

Instagram
Twitter