AccueilEconomieFila joue la carte « plagiste »

Fila joue la carte « plagiste »

-

La marque italienne connue pour la qualité design et avant‐gardiste de sa ligne de vête­ments de tennis semble se perdre un peu en ce moment. 

On est loin du style affiché par Björn Borg et on se rapproche plus du sable fin et de la plage que d’un court de tennis. 

Il n’y avait qu’à voir la tenue de Reilly Opelka en Italie pour s’en rendre compte. Mais cela n’a pas gêné l’Américain qui a atteint les demi‐finales de Rome à la surprise générale. 

Récemment Sofia Kenin a donc dévoilé sa tenue pour Roland‐Garros, et c’est plutôt colorée et floral. 

Au moins, il sera facile de recon­naître les joueurs d el la marque sur le court. Mais il n’est pas certain que John Isner accep­tera ce challenge.

Instagram
Twitter