Accueil Economie Le mar­ché « noir » bat son plein pour les cas­quettes de Roger Federer

Le marché « noir » bat son plein pour les casquettes de Roger Federer

-

Annoncé en grande pompe par Mister Federer en per­sonne, l’ou­ver­ture de la vente offi­cielle des cas­quettes RF d’Uniqlo s’est trans­for­mée en cau­che­mar pour les fans du Suisse. En moins de dix minutes, le stock a été écou­lé et visi­ble­ment Uniqlo a été lar­ge­ment dépas­sé pas les évè­ne­ments. Maintenant en quelques clicks vous pou­vez donc ten­ter d’ac­qué­rir le pré­cieux objet mais à des prix déli­rants. C’est étrange qu’un groupe aus­si puis­sant qu’Uniqlo, plu­tôt habi­tué à faire de la grande série, c’est le moins que l’on puisse dire, n’ait pas anti­ci­per ce phé­no­mène. A moins, et c’est pro­bable que cela soit une énième stra­té­gie mar­ke­ting pour créer l’en­vie. Pour l’ins­tant, ni la marque, ni Roger Federer n’ont com­men­té ce petit couac. Du coup, c’est une forme de mar­ché noir qui s’est mis en place sur le web, il fal­lait s’y attendre.

Instagram
Twitter