AccueilExhibitionHerwig Straka, manager de Dominic Thiem : « La prin­ci­pale respon­sa­bi­lité revient à…

Herwig Straka, manager de Dominic Thiem : « La principale responsabilité revient à Djokovic »

-

L’Adria Tour continue à faire couler beau­coup d’encre. Herwig Straka, manager de Dominic Thiem qui siège égale­ment au conseil d’administration de l’ATP, a été inter­rogé par DerStandard. Il explique d’abord pour­quoi il a libéré son joueur pour cet événe­ment : « J’ai insisté pour obtenir les direc­tives sani­taires sur le Covid‐19. Deux jours avant, il a été défini qu’il y aurait 1000 spec­ta­teurs maximum afin de garantir la distan­cia­tion sociale. Ce n’est que dans ces condi­tions que j’ai libéré Dominic. Ils n’ont pas respecté les règles et ça m’ennuie. »

« Les joueurs y sont allés pour Djokovic. Il n’arrêtait pas de les appeler lui‐même. »

Ce dernier précise enfin que Novak Djokovic a été très incisif auprès des joueurs afin de les convaincre de venir : « Les joueurs y sont allés pour Djokovic. Il n’arrêtait pas de les appeler lui‐même. C’était au‐delà du contrôle d’un manager et tout est ques­tion de rela­tions et d’amitiés entre les joueurs. Si Federer ou Nadal t’appelle, tu y vas tout simplement. »

Autrement dit, pour le manager du numéro 3 mondial le prin­cipal fautif est tout trouvé : « La prin­ci­pale respon­sa­bi­lité revient à Djokovic. Bien sûr, les joueurs se sont joints à lui, mais il était très impliqué et il les a encou­ragés. D’abord pour de bonnes raisons puisque c’était cari­tatif. Mais ensuite, il est allé dans la mauvaise direc­tion et c’est devenu un spec­tacle publi­ci­taire. C’est de la faute de Djokovic (…) Avec du recul, cet événe­ment était un non‐sens, même si cela a été auto­risé. Tout le monde sait que c’était stupide, les excuses ne servent à rien. Le seul qui doit s’excuser, c’est Djokovic. C’est lui qui a tout orga­nisé. Les autres étaient juste là et il n’ont tué personne. »

Instagram
Twitter